Histoire de la danse Country

"C'est l'histoire d'un cowboy qui descend d'un cheval, il pose le pied à terre avec une certaine lourdeur, mais pas de chance, il met le pied dans une bouse de vache: là est l'origine du Stomp ! De la matière collant à sa botte il tend vigoureusement le pied vers l'avant pour l'enlever, voici le Kick ! Puis pour nettoyer le reste, il profite de l'herbe bien grasse en frottant ses semelles avec trois pas en arrière : et voici le Triple Step !"

Une anecdote amusante qui nous décrit assez bien quelques-uns des pas de cette danse entraînante. Mais avant d’être des experts du country, prenons le temps d’en connaître un peu plus sur cette discipline.

C’est après une vague d’immigration au 19ème siècle que les Américains voient débarquer sur leur territoire des Européens aux habitudes culturelles bien marquées. Parmi leurs rites, ces derniers sont particulièrement attachés aux danses folks et à la contredanse anglaise. Le mélange des danses européennes et locales sera alors à l’origine de la country.

Depuis cette période, la danse country s’est modernisée et développée partout dans le monde. En France, cette communauté de danseurs est grande et avec plus de 2 200 chorégraphies répertoriées, ces dernières se déclinent sous différentes formes. Il faut différencier les danses s’étant développées en même temps que les musiques country (le step, la square dance, le clogging, ou encore les partner dance) des danses s’étant développées dans les bals country (l’ECS, le chacha, et bien-sûr la line dance).

La forme de danse la plus connue actuellement est la line danse, ou les danseurs country alignés répètent une chorégraphie en boucle et dans la même direction.
Et pour les novices en la matière, vous pouvez également suivre le mouvement car de nombreux festivals sont organisés chaque année. Ainsi, le Triple Step, le Kick, ou encore le Coaster Step n’auront plus de secret pour vous !

Et vous ? Vous aimez la danse country ?